Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ON RENTRE DANS LE VIF DU SUJET

Publié le par Alain GUILLARD

Nous nous penchons, Pat et moi, depuis maintenant plus d’un an, sur ce voyage et nous avons mené de front aussi bien le côté administratif, l’étude du parcours et la préparation des motos. Nous avons établi de concert l’itinéraire ; Patrice s’est davantage chargé de l’administratif et moi de la préparation des motos, et nous nous voyons régulièrement pour faire le point.

Un peu de paprasse

Un peu de paprasse

L’ADMINISTRATIF

Passeport et visas

          Six pays parmi ceux que nous allons traverser exigent un visa ; La Russie, la Biélorussie, l’Iran, la Mongolie et, pour faire court, tous les pays en « Stan » sauf le Kazakhstan. Notre passeport suffit pour les autres. Pour nous simplifier, nous passons par l’agence « Lyon Visa Service » qui va s’occuper de toutes les demandes et aussi des invitations nécessaires pour la Russie et la Biélorussie. La seule demande que nous avons à gérer par nous-mêmes est celle de l’Iran. En effet, il nous faut aller en personne à l’ambassade d’Iran en France, à Paris, pour les procédures un peu plus compliquées (prise d’empreintes etc…) Mais c’est pas tout !!! Mais c’est pas tout. Pour être sûrs que nous ne laisserons pas en Iran nos véhicules, l’administration Iranienne exige, par l’intermédiaire de l’Automobile Club de France, de laisser en dépôt l’équivalent de 150% de la valeur de nos motos (gloups ! ) que nous récupérerons à notre retour. Une autre solution existe (d’autres l’ont déjà utilisée) : A base de « bakhchich ». Mais, avec Patrice, nous optons pour la sécurité et nous faisons les choses dans la légalité ; après estimation de nos motos par HD Grand Lyon, et nous être soulagés d’un petit chèque, nous obtiendrons un « carnet de passage en douane » auprès de l’Automobile Club à Paris.

Assurances

          Les assurances de nos motos nous couvrent dans la plupart des pays que nous traversons (voir au dos des cartes vertes), sauf (toujours les mêmes) les pays en « Stan » et la Mongolie. Là il nous faudra souscrire une assurance au passage des frontières respectives. L’assurance souscrite par le biais de nos cartes bancaires (Mondial Assistance) nous couvre, elle, pour notre rapatriement si problème il y a, et ce sur la totalité de notre parcours. Il nous faut fournir quand même, pour l’obtention de certain de nos visas, des attestations écrites de nos assurances rapatriement.

Permis de conduire

         Le permis de conduire international traditionnel (bien que théoriquement notre permis national devrait nous suffire, mais bon, ça mange pas de pain ! ).

Tous ces papiers et attestations sont photocopiés, numérisés et stockés dans une clef USB ainsi que dans notre boite mail ; ils sont ainsi accessibles avec nos « smartphones ».

Commenter cet article