Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VISAS, EMPREINTES ETC...

Publié le par Alain GUILLARD

          Mine de rien, la date du départ n'est plus qu'à deux mois maintenant, et il est temps d'attaquer nos demandes de visas (six). Nous ne pouvions pas le faire plus tôt d'après nos interlocuteurs. "Alors, feu" c'est parti.

Il n'y a pas que nous qui désirons partir en IranIl n'y a pas que nous qui désirons partir en Iran

Il n'y a pas que nous qui désirons partir en Iran

         Comme on vous la dit, il n'y a que la "République Islamique d'Iran" qui exige qu'on se rende à son ambassade afin que nous y déposions nos empreintes (des deux mains s'il vous plait), pour l'obtention des visas. Donc, petit voyage obligé à Paris pour effectuer cette démarche.

         Le bureau des demandes de visas ouvre à neuf heures. Nous arrivons peinards à 9 h 30 et là, surprise ! Nous ne sommes pas tout seuls. Après avoir retiré nos tickets de la boîte à camembert (n°60 & 61), nous constatons que nous avons une cinquantaine de numéros avant nous et, pour arranger le tout, il n'y a qu'un seul guichet qui est équipé d'un lecteur d'empreintes. Après un petit moment de stress, nous sommes rassurés par un agent de l'ambassade qui nous dit que tous les dossiers des personnes entrées avant midi seront traités : "OUF". Trois heures trente plus tard, nos empreintes sont enregistrées et nous quittons l'ambassade avec une petite faim (il est 13 h) mais aussi avec le sentiment que, ça y est, c'est parti.

              Il nous reste à lancer la demande des autres visas mais, pour ceux là, pas besoin de nous déplacer à Paris : nous nous faisons aider par une agence spécialisée qui se trouve à Lyon.

               Dès le lendemain de notre retour de Paris, nous sommes à l'ouverture de "Lyon Visa Service", prêts à en enclencher la suite du programme "demande de visas".

               Après un p'tit café dans le minuscule hall d'attente, c'est une charmante jeune femme qui nous accueille (cherchez pas, il n'y a pas de photo). Nous avions prévu de lancer trois demandes de visa, celles de Mongolie, d'Uzbekistan et de Bielorussie et, finalement, notre hôtesse étant super efficace, nous lançons aussi la demande pour la Russie. La demande pour le Turkmenistan est inutile à l'avance, d'après notre interlocutrice, et simple à obtenir directement au poste frontière ; alors "why not". Les démarches depuis la France sont, apparemment, plus compliquées.

                Pour l'Iran, nous continuons à gérer nous-mêmes, sauf qu'il y a un petit changement. En effet, pour faciliter le passage au poste frontière, nous optons pour un passage par l'Arménie, ce qui du coup nous fait également passer par la Géorgie (les postes frontière étant tous fermés entre la Turquie et l'Arménie). En plus, pour ces 2 pays, nos passeports suffisent, sans visa.

                  Notre périple s'enrichit donc de deux pays supplémentaires à traverser (comme si ça nous gênait). Notre run traversera ainsi 19 pays. 

Notre passage à "Lyon Visa Service" engendre une petite modification de notre itinéraire (en violet la nouvelle trace).Notre passage à "Lyon Visa Service" engendre une petite modification de notre itinéraire (en violet la nouvelle trace).

Notre passage à "Lyon Visa Service" engendre une petite modification de notre itinéraire (en violet la nouvelle trace).

            Tout est lancé. Maintenant il faut jongler entre les réceptions et les renvois de dossiers des différentes demandes de visas.

Commenter cet article