Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EN ROUTE POUR LA RUSSIE

Publié le par Alain GUILLARD

EN ROUTE POUR  LA RUSSIE

Après un départ .un peu hasardeux dans la circulation de la capitale Géorgienne, nous faisons route plein nord vers la Russie (Ossétie du sud). Il fait beau mais au fur et à mesure que nous nous approchons de la frontière nous prenons progressivement de l'altitude et la température elle, bien sur descend. Nous profitons d'un arrêt photos pour remettre une couche. Après un passage à 2500 m, la route est de plus en plus dégradée et nous passons des tunnels dans l'obscurité la plus complète en virage et bien sur la chaussée toujours défoncée. Nous attendons même q'une voiture passe devant nous pour profiter de son éclairage. 

Nous franchissons la douane Géorgienne et ce n'est qu'après un "no mens land" de 3 km que nous arrivons au poste frontière Russe. Les vérifications  en tout genre de nos visas ne prendrons pas moins de 3 h à attendre debout sur un parking, en ne sachant pas pourquoi cela met autant de temps.  

 

EN ROUTE POUR  LA RUSSIE
EN ROUTE POUR  LA RUSSIE
EN ROUTE POUR  LA RUSSIE
EN ROUTE POUR  LA RUSSIE
EN ROUTE POUR  LA RUSSIE
EN ROUTE POUR  LA RUSSIE
EN ROUTE POUR  LA RUSSIE
EN ROUTE POUR  LA RUSSIE

Une fois quittés le poste frontière nous arrivons à Vladikavkaz, première ville Russe sur notre route. L'entrée de la ville est impériale, bordée de statues, de verdure et arborée. C'est avec l'aide de locaux que nous faisons notre premier change en "rouble" (200$ = 11000 R) et c'est même un jeune employé de la banque qui nous emmène à un hôtel. L'hôtel le "Vladikavkaz" est immeuble de l'époque soviétique, mais qui à été copieusement restauré et en particulier  la salle de restaurant, de toute beauté. Après une petite balade en ville, une petite bière, un boeuf Strogonoff et notre première vodka nous gagnons notre chambre après cette journée fatigante par sa durée, mais non son kilométrage (200 km).

Demain nous continuons notre montée vers le nord. 

Commenter cet article

Jean Marc Leclère 05/05/2017 17:54

Bon, Léon, faut que j'te dise: maintenant que tu as retrouvé la civilisation, faudrait peut être voir à mettre à jour ton blog... nous on veut le voir ce putain de camion qui t'a ramené à Moscou ainsi que la gueule de ton chauffeur qui a mis 5 heures à trouver le dealer.
Et puis.... c'est pas le moment de rentrer à Lyon, ta piaule sert de RB&B pour payer les pignons de la boite, alors....zou, direction Oulam Batord, Le transsibérien doit être aussi bien dans le sens Ouest -Est . .... Et puis , j'veux un Pins de Mongol; de mongolien..de Mongolie... bref j'sais plus comment on dit !!! Bises à tout les deux , prenez bien soins de vous

Rg 05/05/2017 11:26

Tu as raison Cathy , je n'imagine même pas un abandon .Un run si bien preparé , des pilotes expérimentés à tous niveaux , conduites , mécaniques, orientation , debrouillardises ....bon vivant et soif d'aventures .Non et non . 2 équipes sont parties , 2 équipes finaliseront leurs rêves ,2 équipes rentrerons .

cathy 05/05/2017 08:37

Allez ! une petite visite de Moscou... Les résultats de la réparation et une décision importante : on continue ou pas le voyage...
Moi, perso, après toute cette préparation, ces rêves, ces envies de voir des peuples et des contrées inconnues... je ne m'arrêterais pas....
Prenez la décision qui va bien !
Gros bisous à tous les deux

Angeline 04/05/2017 14:08

j'aime me promener ici. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog (cliquez sur pseudo)

Rg 03/05/2017 18:29

J'ai la fâcheuse impression de me parler à moi-même mais tant pis .Donc mon Léon a pû charger sa moto et le voilà parti avec la dépanneuse pour Moscou d'une traite .Houps . 24 h de camion sans pouvoir communiquer et surtout sans posés hormis l'essence je pense .Content de retrouver la civilisation et son pote pour de nouvelles aventures .